Comment réussir ses études d’ostéopathie à l’ESO Paris?

Choisir l’ostéopathie comme voie professionnelle après le Bac, c’est s’engager sur plusieurs années d’études afin d’acquérir toutes les compétences nécessaires pour exercer une profession qui, en France, dispose d’un cadre officiel et réglementé depuis plusieurs années. Pour décrocher avec succès le Diplôme français d’ostéopathe Titre de Niveau I (Bac +5) et mener une carrière réussie, voici quelques points et conseils importants à prendre en considération.

Choisir une école offrant une formation de haut niveau

Avant d’entreprendre des études d’ostéopathie, il est essentiel de prendre du temps pour bien choisir son école. Ces dernières années, le nombre d’écoles d’ostéopathie a considérablement augmenté. Ces établissements ne disposent pas des mêmes ressources.

Voici quelques critères importants à vérifier pour valider votre choix:

  • Vérifier si l’établissement est agréé par le ministère de la Santé et inscrit au Répertoire National de Certification Professionnelle (RNCP Niveau 1) ;
  • Choisir un établissement certifié «Ostéopathie : conformité et qualité de service de la formation», niveau EXCELLENCE par le Bureau Veritas Certification ;
  • Opter pour une école qui dispose de son propre pôle de recherche ;
  • Vérifier la présence d’une clinique interne;
  • Jeter un coup d’œil aux commentaires constructifs laissés par les étudiants au sujet de leur école d’ostéopathie sur les médias sociaux, par exemple ;

Se rendre aux journées Portes ouvertes pour se faire sa propre opinion.

Motivation, persévérance et curiosité

Les études d’ostéopathie se déroulent en deux cycles répartis sur cinq ans de formations à l’issue desquels les étudiants obtiennent un Diplôme d’ostéopathe (RNCP de niveau I, bac+5) reconnu par l’État. La motivation et la persévérance sont primordiales afin de réussir à s’investir pleinement dans ses études et travailler de manière constante et régulière. Les compétences à acquérir au fil des années sont la synthèse des différents enseignements dispensés.

Faire preuve de curiosité est un plus! En effet, ne pas se limiter aux cours, mener ses propres recherches ou encore élargir ses connaissances est un excellent moyen de se démarquer et de décider plus facilement quel domaine particulier (ostéopathie du sport, postural, gériatrique, etc.) choisir.

Concilier études et vie personnelle

S’investir dans cinq années d’études ne signifie pas ne pas profiter de la vie. La formation en ostéopathie est longue et exige beaucoup de travail, mais il est essentiel de prendre du temps pour ne pas s’isoler et simplement lâcher prise. Pour concilier étude et vie personnelle, il n’y a pas de secret : il faut savoir gérer son temps. Les applications de gestion du temps sont particulièrement utiles pour établir son horaire et aider à le respecter.

Réussir son parcours en restant motivé et positif, même dans les moments moins faciles dépend aussi de la capacité à s’épanouir dans sa vie d’étudiant. Pour parvenir à un juste équilibre, la pratique d’une activité sportive, l’implication dans divers projets associatifs ou encore les soirées étudiantes sont tout autant d’activités qui permettent d’y arriver.

Avoir de l’ambition pour tracer son avenir

Les nouveaux diplômés qui entrent chaque année sur le marché du travail sont près de 2000 en France. En plus de choisir une école d’excellence pour se démarquer, il est important de se poser les bonnes questions pour savoir vers où se diriger. Les nouveaux praticiens ont leur réputation entre leurs mains. Ils peuvent s’ils le souhaitent :

  • Devenir salarié (au sein d’un club sportif, d’un hôpital, d’une maison de retraite, etc.);
  • Se lancer à leur compte et exercer à titre libéral au sein d’un cabinet privé;
  • Se spécialiser après la formation initiale (pédiatrie, gériatrie, sport, etc.).

Pour tout savoir sur la formation professionnelle en ostéopathie de l’ESO Paris, visitez notre site Internet, contactez-nous par téléphone ou posez toutes vos questions à notre assistant virtuel Studizz!

Sources :

DigiSchool. (2015). 6 conseils pour réussir sa formation d’ostéopathe. Repéré à : https://www.digischool.fr/etudes-sup/eso/6-conseils-pour-reussir-sa-formation-d-osteopathe-25724.html

Le Figaro Étudiant. (2015). Comment devenir ostéopathe ? Repéré à : https://etudiant.lefigaro.fr/orientation/trouver-sa-formation/detail/article/comment-devenir-osteopathe-12627/

SFDO. Choisir son école d’ostéopathie. Repéré à : https://www.osteopathe-syndicat.fr/choisir-ecole-osteopathie

2019-10-10T16:57:52+01:004 octobre 2019|Actualité de l'école|