L’ESO engagée dans la recherche ostéopathique au travers de ses travaux scientifiques

L'ESO, l'Ecole Supérieure d'Ostéopathie, est engagée dans la recherche ostéopathique et s'illustre au travers de ses travaux scientifiques.

Découvrez sa dernière publication à propos de la recherche “Leg length discrepancies (LLD): An etiology to be considered in its proper measure. A critical and historical review”. En français : “Les différences de longueur des membres inférieurs (ILMI) : Une étiologie à considérer à sa juste mesure. Une revue critique et historique”. 

 

Recherche co-écrite

Cette recherche a été co-écrite par :

Jérémie Mattatia, ostéopathe, docteur en psychologie et enseignant à l’ESO 

Hugo Valentin , podologue et enseignant en podologie

Pierre Fredj , kinésithérapeute à la retraite

Pascal Nguyen-Kim, ostéopathe et ancien kinésithérapeute de la Fédération Française de Judo et Disciplines Associées (FFJDA)

Guillaume Sanchez, podologue

Rahsan Demi, documentaliste à l’ESO

Philippe Roque, ostéopathe et enseignant à l’ESO

 

Etudes

Les études sur les inégalités de longueur des membres inférieurs (ILMI) font l’objet de débats depuis près de 200 ans. Un grand nombre d’études ont vu le jour, utilisant le plus souvent des critères d’évaluation basés sur des symptômes douloureux ou de lésions articulaires.

Alors que de nombreux auteurs plaident pour un seuil de 10 à 20 mm pour établir un lien entre douleur et ILMI, la plupart des publications basées sur des imageries montrent des stigmates lésionnels sur les articulations lombaires, de la hanche et du genou dès 6 mm. 

Aussi, bien que certaines études soutiennent avec force qu’une correction d’une inégalité inférieure 20 mm n’apporterait pas de bénéfices substantiels, les auteurs du présent article évoquent quant à eux la notion de risque lésionnel en l’absence de correction, même pour de faibles écarts, notamment en présence de certains facteurs associés et selon leur importance.

 

Cette publication a bénéficié d’une aide internationale au travers de la communication d’archives historiques ayant permis la rédaction de cet article. Les auteurs tiennent à remercier le service de reprographie de l’Université Columbia et du Irving Medical Center (New York, USA), Jason Haxton et Anna Grahlherr, respectivement directeur et coordinatrice de la recherche de l’Université A.T. Still University (Kirksville, Missouri, USA), ainsi que Claire Lise Gauvain, Melaize Belabbas et Romain Wenz du service de coopération de l’Université de Bordeaux II (Bordeaux, France) et le département recherche de la Bibliothèque nationale de France (Paris, France). 

 

Vous pouvez télécharger cette publication pendant 15 jours gratuitement : https://authors.elsevier.com/a/1icul4rR6weiW0

Dans la même catégorie

Téléchargez la brochure en quelques clics !