Tarifs et financements 2017-10-10T16:57:57+00:00

TARIFS ET FINANCEMENT

TARIFS

Les coûts de scolarité à l’Ecole Supérieure d’Ostéopathie s’élèvent, pour l’année universitaire 2018-2019, à :

9 050 (X3) pour le Premier Cycle d’Etudes Ostéopathiques
9 550 (X2)  pour le Deuxième Cycle d’Etudes Ostéopathiques
6 050 (*) pour l’année optionnelle de spécialisation accessible aux diplômés​

Ces montants englobent les frais annuels d’inscription, les droits de scolarité et l’assurance responsabilité civile spécifique à la pratique de l’ostéopathie.

Un acompte de 10% du coût annuel est demandé à la confirmation de l’inscription.
Cet acompte est remboursable en cas d’échec au baccalauréat ou de réussite au concours de PACES.

FACILITÉS DE RÈGLEMENTS

L’École offre la possibilité de régler sans frais, les  coûts de scolarité de façon mensuelle ou trimestrielle.  Les prélèvements automatiques se font en 4 fois ou en 10 fois, étalés sur l’année universitaire.

FINANCEMENT

Il existe plusieurs possibilités de financer ses études.

Afin d’élargir l’accès à l’emprunt pour tous les étudiants (boursiers ou non), l’État français a mis en place le prêt étudiant garanti. La spécificité de ce prêt, c’est que l’État peut apporter sa garantie (sous réserve de certaines conditions). Cela évite, de fait, à l’étudiant d’obtenir une caution auprès de l’un de ses proches.

Cette disposition, ouverte à tous les étudiants, permet de faire une demande de prêt d’un montant maximal de 15 000 euros.

Il n’est d’ailleurs accessible qu’auprès des banques partenaires : la Société Générale, le Crédit Mutuel, le CIC, la Caisse d’Épargne et la Banque Populaire.

Contrairement à d’autres prêts, celui-ci peut permettre un remboursement différé, c’est à dire rembourser le crédit une fois les études terminées. Le nombre d’années pour rembourser le prêt est de minimum deux ans, et la durée de garantie s’allonge sur dix années maximum.

Autre point fort, l’étudiant n’a pas à régler de franchise : seulement les intérêts (qui sont fixés librement par les banques partenaires) du prêt. Plus d’informations

Des aides locales sont possibles. Les communes, départements et régions peuvent éventuellement vous accorder des aides pour le financement de vos études. Renseignez-vous auprès de votre mairie, conseil général et conseil régional de votre lieu de résidence.

Certains CE – Comités d’Entreprise – et mutuelles proposent également des bourses d’études.

Les résidents de l’Outre-mer peuvent candidater à l’ACT (Aide de Continuité Territoriale) pour bénéficier d’une aide de financement de leur projet de formation professionnelle auprès de l’Agence de l’Outre-mer pour la Mobilité (LADOM.). Plus d’informations.

L’établissement bénéficie aussi d’accords privilégiés avec certaines banques partenaires qui offrent des conditions favorables et des possibilités de remboursement différées jusqu’à 18 mois après le diplôme.

•  CRÉDIT MUTUEL du Plateau Briard

Le calendrier académique  permet d’occuper des emplois étudiants saisonniers de juillet à septembre.

•  Pôle Emploi

En fonction de leurs droits et de leur situation, certains salariés inscrits à Pôle Emploi peuvent bénéficier d’une prise en charge partielle de leurs, notamment au travers du financement du fond européen FSE. Il faut se rapprocher de votre conseiller Pôle Emploi pour envisager les dispositions possibles selon votre situation.

•  Fongecif

Le Fongecif peut financer un projet de formation d’un salarié. Si votre dossier est accepté, vous serez rémunéré et une partie de vos frais de formation seront pris dans un plafond de 18000 euros. Plus d’informations