Astuces de nos étudiants pour démarrer sa première année de formation en ostéopathie du bon pied

[fusion_builder_container hundred_percent=”no” equal_height_columns=”no” menu_anchor=”” hide_on_mobile=”small-visibility,medium-visibility,large-visibility” class=”” id=”” background_color=”” background_image=”” background_position=”center center” background_repeat=”no-repeat” fade=”no” background_parallax=”none” parallax_speed=”0.3″ video_mp4=”” video_webm=”” video_ogv=”” video_url=”” video_aspect_ratio=”16:9″ video_loop=”yes” video_mute=”yes” overlay_color=”” video_preview_image=”” border_size=”” border_color=”” border_style=”solid” padding_top=”” padding_bottom=”” padding_left=”” padding_right=””][fusion_builder_row][fusion_builder_column type=”1_1″ layout=”1_1″ background_position=”left top” background_color=”” border_size=”” border_color=”” border_style=”solid” border_position=”all” spacing=”yes” background_image=”” background_repeat=”no-repeat” padding_top=”” padding_right=”” padding_bottom=”” padding_left=”” margin_top=”0px” margin_bottom=”0px” class=”” id=”” animation_type=”” animation_speed=”0.3″ animation_direction=”left” hide_on_mobile=”small-visibility,medium-visibility,large-visibility” center_content=”no” last=”no” min_height=”” hover_type=”none” link=””][fusion_text]

Entreprendre une formation en ostéopathie, c’est s’engager sur une longue période d’études afin d’acquérir toutes les compétences nécessaires pour exercer une profession qui, en France, dispose d’un cadre officiel et réglementé depuis plusieurs années. Pour réussir en première année d’ostéopathie, il n’y a pas de solution miracle. L’investissement personnel et la passion sont les clés du succès. Toutefois, certains conseils peuvent être bons à suivre afin de mettre toutes les chances de son côté dès les premiers mois d’études. 

Découvrez toutes les astuces de nos étudiants pour démarrer la première année de formation en ostéopathie du bon pied.

Faire preuve d’une motivation sans faille

Le rythme des trois premières années d’études à l’ESO Paris est particulièrement soutenu, que ce soit au niveau de la pratique ou de la théorie. C’est pour cela qu’il est important, dès le début, de faire preuve d’une motivation sans faille afin de donner le meilleur de soi-même. « Lors de vos études, vous devrez faire preuve d’une motivation sans faille. L’investissement et le travail personnel sont primordiaux pour la réussite de cette formation. Il vous sera demandé d’être acteur de vos études et de vous montrer curieux de tout. Vous serez invité à ne pas vous limiter aux cours et à vous livrer à vos propres recherches. », souligne Florian Vigouroux, étudiant en dernière  année. 

Développer des compétences en dessin

Pour les étudiants qui sont plus visuels, posséder des compétences en dessin peut être un atout considérable pour réussir certains cours théoriques du programme d’ostéopathie. En effet, le corps humain dans sa globalité est au cœur de la pratique en ostéopathie. Le connaître sous ses moindres détails et savoir comment il fonctionne est essentiel pour comprendre comment et pourquoi le patient souffre de douleurs. « Pour réussir dans certaines matières théoriques, notamment l’anatomie,  il faut dessiner. Si on sait redessiner une structure anatomique que l’on a apprise, le tour est joué, nous connaissons l’anatomie de cette structure. De mon point de vue, il me semble plus simple et plus satisfaisant d’apprendre cette matière de cette manière. », nous explique Louise Schlegel, étudiante en dernière année d’ostéopathie.

Appliquer la « méthode des J »

Au lycée, nombreux sont les étudiants qui révisent la veille d’un examen. Cependant, en école d’ostéopathie il est important de prendre conscience que les connaissances apprises sont très utiles tout au long du parcours professionnel que l’on souhaite entreprendre. Il est ainsi bien plus bénéfique de répartir son temps de travail et d’études sur plusieurs jours. Cela permet d’éviter l’apprentissage à court terme et de ne pas oublier les notions acquises une fois un examen passé.

Pour y arriver, certains utilisent ce que l’on appelle la « méthode des J ». Cette dernière consiste à faire plusieurs piqûres de rappel sur chacun des cours du programme à des intervalles calculés en jours à partir du jour du cours. « Je vous conseille « la méthode des J », que je trouve très efficace et qui est basée sur les recherches d’Hermann Ebbinghaus. », suggère Touron Thibaud, étudiant en dernière  année. 

Le monde de la santé et de l’ostéopathie vous intéresse et vous aimeriez en savoir plus sur la formation professionnelle en ostéopathie de l’ESO Paris ? Consultez dès maintenant les pages de notre site Web, contactez-nous par téléphone au 01 64 61 48 69 ou posez toutes vos questions à notre assistant virtuel Studizz !

[/fusion_text][/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]

Dans la même catégorie